A-M-P Astuce-Mental-Positif

A-M-P            Astuce-Mental-Positif

ho'oponopono

Les préceptes d'ho'oponopono


1. L'univers physique est une création de mes pensées.
 
2. Si mes pensées sont cancérigènes, elles créent une réalité physique cancérigène.
 
3. Si mes pensées sont parfaites, elles créent une réalité physique débordante d’AMOUR.
 
4. Je suis 100% responsable de la création de mon univers physique tel qu'il est.
 
5. Je suis 100% responsable de la correction des pensées cancérigènes qui créent une réalité malade.
 
6. Rien n'existe au dehors. Tout existe en pensées dans mon esprit.
 
 
Divinité, nettoie en moi tout ce qui a pu contribuer à ce problème.
Je suis désolé, pardonne-moi s'il te plaît, je te remercie, je t'aime.
 

Ho’oponopono c’est faire la paix avec sa création et avec soi-même

 

 

 Au cours de mes différentes recherches, lectures, fichiers audio et vidéos, documents et autres sites spécialisés,

une autre méthode a attiré mon attention : la méthode hawaïenne Ho’oponopono. Cela signifie : Rendre droit ou rectifier une erreur.

Elle nous aide à pardonner pour nous libérer.

 

 

D’où vient la méthode Ho’oponopono ?

 

Le Docteur Hew Len a découvert comment guérir toute une aile dans un asile psychiatrique qui regroupait malades mentaux

très dangereux et criminels incurables. Sans même les rencontrer, il les a tous guérit. Cette histoire a fait le tour des Etats-Unis,

puis de l’Europe et du monde entier. Joe Vitale a écrit des ouvrages sur le sujet, que je vous recommande. C’est assez bluffant !

Essayez, ça fonctionne !

Pour vous prouver que cette technique ne concerne pas forcément les illuminés, comme certains pourraient le croire, je vous

propose d’écouter Luc Bodin. Ce médecin généraliste et spécialisé en cancérologie clinique a exercé son métier pendant

plusieurs décennies. Son esprit ouvert l’a dirigé peu à peu vers la physique quantique, découverte lors de son

voyage au Tibet. Il a également étudié l’acupuncture, la phytothérapiel’homéopathiel’ostéopathie, et possède aussi

des compétences en communication PNLle décodage biologique des maladies, et bien d’autres choses encore.

Une technique simple et efficace d’amener le meilleur dans votre vie,

en prononçant ces 4 mots simples Pardon, Désolé, Merci, Je T’Aime.

 

Ce sont les quatre mots de l’ho’oponopono. S’ils sont dits sans intention, ils n’auront pas de puissance. Il faut les dire

comme une prière.

DÉSOLE : je reconnais que ceci est à l’intérieur de moi. C’est l’acceptation que cette émotion est en moi.

PARDON : A moi-même, pour cette perception erronée, qui la perçoit comme un problème. Je suis d’accord,

pour changer ma perception.

MERCI : Je remercie, pour cette opportunité de pouvoir travailler sur mon émotion inconsciente. Je la remets

entre les mains de l’univers afin de la transformer positivement et/ou de la dissoudre.

JE T’AIME : Car c’est par l’amour que nous arrivons à tout transformer.

Ho’ponopono est un processus de transformation qui se fait à l’intérieur. Qui passe par la prise de responsabilité,

le lâcher-­prise, et l’amour. Les programmes inconscients sont comme des filtres qui nous font voir la réalité de cette façon.

Ho’ponopono est un nettoyeur de tous ces filtres qui permet d’avoir une vision et une image plus claire.

 

 

 

Ho’oponopono c’est quoi ? Comment l’utiliser ?

 

HO'OPONOPONO ne se compare pas ni ne s'apprend. HO'OPONOPONO se vit. Cest un art de vivre. HO'OPONOPONO
est un véritable chemin vers la conscience unitaire.

Ho’oponopono c’est faire la paix avec sa création et avec soi-même

« Nous sommes ici seulement pour apporter de la paix à notre propre vie, et si nous apportons de la paix à notre propre vie,

tout, autour de nous, trouve son propre lieu, son propre rythme et paix ».

Morrnah Simeona

Ho’oponopono est un « Art » ancestral Hawaïen qui a été actualisé par Morrnah Simeona  et dont le but principal

est de nous connecter à notre Divinité Intérieure. Cette connexion se fait grâce à une demande constante de rectification

de nos erreurs de pensée, paroles et actions  (demande en pardon), ce qui permet la libération de nos mémoires du passé.

Morrnah explique ainsi le fonctionnement de Ho’oponopono :

« Nous sommes la somme totale de nos expériences, ce qui revient à dire que nous sommes chargés de nos passés.

Lorsque nous expérimentons du stress ou de la peur dans nos vies, si nous nous appliquions à voir avec attention,

nous pourrions nous rendre compte que la cause est en fait une mémoire. Ce sont les émotions qui sont liées à ces

mémoires qui nous affectent maintenant. Le subconscient associe une action ou une personne dans le présent avec

quelque chose qui s’est produit dans le passé. Lorsque cela se produit, les émotions sont activées et le stress survient ».

« Le but principal de ce procédé et de découvrir la Divinité Intérieure. Le Ho’oponopono est un cadeau profond qui

permet à chacun de développer une relation avec la Divinité à l’intérieur de soi et d’apprendre comment demander

qu’à chaque instant, nos erreurs en pensées, paroles et actions soient nettoyées. Le procédé vise essentiellement la liberté,

la complète libération du passé ».

 


 

Morrnah était chaman à Hawaii et elle a modifié la pratique de Ho’oponopono.

Ho’oponopono était à l’origine un rituel de pardon et de réconciliation se pratiquant en groupe et sous la conduite d’un prêtre ou d’un gourou.

Mornah a pensé que Ho’oponopono pouvait aussi bien se pratiquer seul et c’est ainsi qu’elle a posé les bases d’un enseignement nouveau

tout en gardant comme socle de cette pratique, le pardon pour s’ouvrir à l’amour et aller vers la paix intérieure.

Elle a travaillé avec le Dr Len qui s’est fait connaître grâce à son travail, en tant que psychologue, dans une aile psychiatrique

d’un pénitencier de Hawaii . Il est resté dans cet établissement dans son poste de responsable près de quatre ans et, au terme de ce temps,

cette aile psychiatrique a du fermer ses portes car tous les malades avaient guéri.

Quand on questionne le Docteur Len au sujet de cette histoire qui nous semble extraordinaire et qu’on lui demande comment

il avait fait pour « guérir » ses patients, il répond, quelque peu agacé :
« Je n’ai guéri personne, je n’ai fait que nettoyer les mémoires à l’intérieur de moi qui ont créé tout cela, je n’ai rien fait d’autre. »
La pratique de Ho’oponopono n’est en définitive rien d’autre que cela : c’est nettoyer ses propres mémoires, s’accorder le pardon,

s’ouvrir à l’amour et être en paix. C’est ainsi que la réponse à cette question fondamentale, « Qui suis-je? »se fera de plus en plus claire.

Car le but ultime de Ho’oponopono est de se connecter avec la divinité intérieure.

 

JVF0002_Diecut

 

 

Vous pouvez « faire » Ho’oponopono, c’est à dire répéter comme un mantra les quatre phrases, « désolépardonmercije t’aime »

dès que survient un événement douloureux et vous constaterez toujours des résultats et une certaine amélioration.
Mais si cela paraît si simple, notre propre expérience nous a montré que ce n’est pas si facile.
Parce que l’idéal cependant est de vivre dans cette énergie du matin au soir, ce qui veut dire « nettoyer » sans cesse,

 toutes les mémoires, sans même chercher à comprendre leur origine ou leur nature. Cela signifie prendre la responsabilité

et accepter tout ce qui vous arrive dans la vie, bannir tout jugement à l’égard d’autrui, des événements ou de soi-même,

instaurer en vous une confiance en soi aveugle pour lâcher prise totalement, vivre dans la gratitude, le pardon

et l’amour principalement envers vous-même. Cela signifie aussi abandonner le monde de la séparation, des peurs et de

l’ego pour le monde de l’unité, de l’amour et du coeur.

 

JVF0002_Diecut

 

Pratiquer Ho’oponopono n’est pas de rechercher l’abondance, le succès, la réussite ou le bonheur. Ho’oponopono

est au contraire ne rien vouloir, rien désirer, lâcher prise complètement pour confier la conduite de sa vie à son âme.  

Vivre ainsi dans cette énergie éclairera votre chemin de vie

de telle manière que tout sera changé, en vous et autour de vous. Votre vie fourmillera au quotidien de mille petits miracles qui la transformeront.

 

 Gratitude

 

 

Ho’oponopono est un mot Hawaien qui signifie « rendre droitcorrigerharmoniser ce qui est erroné ».

En découvrant Ho'oponopono, vous serez étonnés par sa simplicité. Mais vous serez encore plus surpris en la pratiquant

de voir tous les changements qui se produiront dans votre vie. C'est plus une méthode qui "se vit", et non pas quelque chose

que l'on apprend pour la ranger ensuite dans un coin

de sa mémoire.

Elle nous amène à un nettoyage de nos vieux schémas et de nos mémoires inconscientes pour aller à la rencontre de

“qui nous sommes“ véritablement.

Cela commence par la prise de responsabilité et l'acceptation de tout ce qui arrive dans notre vie. Puis, c'est par le

pardon que nous retrouvons notre état naturel d'amour et de gratitude.

Ho'oponopono nous montre également que nous sommes tous reliés les uns aux autres, que nous sommes UN et unis

par un lien d'Amour.

Le principal objectif de cette pratique est de retrouver la liberté et la Paix intérieure, afin de les diffuser autour de nous

et contribuer ainsi à un monde meilleur.

 

Je me souviens

 

 

Nous entendons souvent parler de Ho'oponopono comme une méthode de résolution de problèmes. 

Et c'est quoi le secret de cette méthode? 

Son secret est qu'elle nous invite à lâcher.

Elle nous invite à cesser de chercher une solution à travers une réflexion (notre mental) et à faire confiance à cette autre

partie de nous (notre âme ou notre moi-supérieur)pour nous aider à sortir de cet enfermement.

Lors des stages Ho’oponopono, nous abordons aussi cette merveilleuse méthode de lâcher prise de Lester Levenson.

C’est d’elle qui vient l’exemple suivant :

Sortir du cercle vicieux d’un problème

Il fait comprendre que bien souvent, quand nous rencontrons un problème, si nous ne trouvons pas de solution

rapidement, nous rentrons dans un cercle vicieux, où, une chose entraînant l'autre nous conduit à nous enfoncer de plus en plus. Voici les étapes :

1. Nous avons le problème

2. Nous nous sentons en insécurité

3. Nous essayons de le résoudre

4. Nous voulons savoir comment faire

5. Nous cherchons une réponse ou solutions

6. Nous cherchons sans arrêt (le mental tourne et tourne à fond)

7. Nous nous désapprouvons de ne pas trouver

8. Nous maltraitons de plus en plus

9. Nous nous accrochons de plus en plus au problème et nous ne voyons que cela.

Il faut rompre la chaîne pour pouvoir sortir de ce cercle.

Nous pouvons nous poser ainsi quelques questions :

Est-ce que je peux oublier ou lâcher le désir de vouloir le résoudre ?

Est-ce que je peux oublier ou lâcher le désir de vouloir savoir quoi faire ?

Est-ce que je peux oublier ou lâcher le désir de vouloir savoir comment faire?

Est-ce que je peux cesser de chercher la solution?

Est-ce que je peux cesser de me désapprouver ?

Est-ce que je peux m’accepter et accepter ce qui est ?

Est-ce que je peux me donner de l’amour?     

Et une fois la chaîne rompue, une fois que nous avons lâché prise, des idées vont venir, qui ne seront pas alimentées

par notre mental (qui cherche toujours dans la cave à mémoires), mais ce seront des idées toutes neuves venues de notre partie divine.

 

 

 Merci, je t’aime. Merci, je t’aime. Merci, je t’aime...

Ce sont ces deux mots magiques qui peuvent dissoudre cette crispation dans laquelle nous nous sommes figés.

Ou bien,  je peux tirer une carte, car si vous possédez le jeu de cartes Ho'oponopono, c'est une façon de l'utiliser.

Voyons, c’est laquelle ?

J’accepte, tout est parfait!

Ou...Ce n'est qu'une mémoire, je décide de nettoyer!

Ou.... Je lâche toute attente, et…j’accueille l’inspiration.

Peu importe la carte tirée qui est comme une porte d'entrée dans Ho'oponopono, l'important est de lâcher prise et, dans cet espace vide:

"accueillir l'inspiration".

Bon nettoyage!

 

 

 

Ho’oponopono C’est un chemin pour découvrir notre propre lumière, la Divinité en nous.

C’est un chemin simple, ce qui ne veut pas dire facile.   

 

 

Ce n’est pas un chemin qui se fait en TGV, c’est plutôt un chemin que nous parcourons à pied, car il n’y pas d’artifices.

C’est un chemin à l’intérieur de soi pour arriver à sentir que nous sommes tous UN et que nous sommes Amour. C’est un chemin

qui nous amène à la Paix de Soi.

Comment je fais ?

La première chose, j’accepte que « je suis 100 % responsable de TOUT ce qui apparaît dans ma vie ».

Et c’est bien 100 %, oui!. Et non pas 50/50! Nous sortons alors de notre rôle de victime.

Ce qui ne veut pas dire « coupable », car ce sont nos mémoires inconscientes qui bien souvent tiennent les rênes de notre vie,

nous qui croyons pouvoir tout contrôler.

La solution est donc de « nettoyer » ces mémoires. 

Et comment faire, puisqu’elles sont inconscientes ?

C’est là que nous allons demander à la Divinité en nous. 
Elle peut annuler ces mémoires et les transmuter en vide, avec son énergie d’Amour.

Tout ça est peut être le plus difficile :

- car nous ne sommes pas habitués à accepter cette responsabilité 
- car notre Ego ne veut pas lâcher le contrôle 
- car il nous est difficile de changer notre habitude d’utiliser le mental pour tout comprendre.

Maintenant le plus facile :

Concrètement, comment je fais pour nettoyer ?

1)   Je deviens un enfant, j’arrête de « raisonner » (je lâche mon mental) et j’accepte le 100% de responsabilité.

Ce sont mes mémoires qui ont créé cela.

2)   Je demande à l’Intelligence Divine de nettoyer ces mémoires et je répète:

«  Je suis désolé, pardon. S’il y a une mémoire qui a créé cela, s’il te plait efface-la, nettoie-la. Merci. Je t’aime »

3)   Je lâche aussi mes attentes par rapport à un résultat.

La seule chose à faire : nettoyer, nettoyer, nettoyer ! 
et accueillir avec gratitude cette Paix qui s’installe dans notre cœur 

Quand on a fait « le vide », l’inspiration arrive.

Et quand elle est là, nous pouvons Agir.

Nous sommes alors : « Serviteurs du Divin »

Maria Elisa

 

Tu es

 

 

Dans des situations difficiles, où vous pouvez vous sentir désemparé, quand les émotions sont en déséquilibre et que les pensées arrivent

de façon désordonnée en produisant davantage de peine, dites la prière de Morrnah.

 

 

Prière qui couvre tout et tout le monde, comme un véritable baume spirituel :

« Créateur divin, père, mère, fils tous en un…

Si moi, ma famille, mes parents et ancêtres

ont offensé, ta famille, tes parents et tes ancêtres avec

des pensées, des mots, faits et actions

depuis le début de notre création jusqu'à aujourd'hui,

nous demandons ton pardon…

Fais que soit nettoyé, purifié, libéré, coupe toutes les

mémoires, blocages, énergies et vibrations négatives

et transmute ces énergies indésirables en lumière pure…

Et qu'il soit ainsi fait ».





29/12/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres